18/11/2007

Arbre au-dedans

Dans mon front a poussé un arbre. Il a poussé au dedans. Ses racines sont des veines, des nerfs ses branches, ses feuillages confus des pensées. Tes regards l’enflamment et ses fruits d’ombres sont oranges de sang, grenades de lumière.

Le jour se lève dans la nuit du corps. Là au-dedans, dans mon front, l’arbre parle.

Approche, tu l’entends ?

Octavio Paz

artwork_images_112600_208075_robertshana-parkeharrison1.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s