« Demain, si vous n’y prenez garde, ?vos caissières siègeront au Conseil d’Administration »

01/04/2008

Le groupe d’action féministe LA BARBE s’en prend aux CA des grandes entreprises françaises.

Lu chez Misfit sur http://lezzone.over-blog.com/

Ce Jeudi 27 mars, à l’hotel Hyatt de Paris, le groupe La BARBE a investit l’Assemblée Générale Ordinaire du CNCC, Conseil National des Centres Commerciaux. Le CNCC, composé essentiellement de géants de l’immobilier commercial et de la grande distribution, s’est vu féliciter hautement par une femme portant barbe pour avoir su « résister à l’attrait de la féminisation des instances du pouvoir» et comme tant d’autres en France, comme l’indique la composition de son Conseil d’Administration.

Devant un parterre de costumes gris atterrés, la porte-parole barbue s’est emparée du micro pour féliciter un à un et nommément les vingt-neuf membres du CA :

« Nous félicitons Eric, le Président, Raoul, Marc, Maurice, Jean-Christophe, Jean-Louis, Eric, Jean-Marie, Gérard, Christian, Frédéric, Alain, Eric, Alain, Eric, Jean-Luc, Olivier, Jean-Paul, Alain, Pierre, Jean-Michel, Michael, Bertrand, Bertrand, André, Christopher, Alain, Philippe, René et Maurice…

La litanie des prénoms masculins a suscité un certain malaise dans l’assemblée, peu coutumière de telles irruptions activistes, et incapable de trouver la réplique face à cette dénonciation réaliste du sexisme du monde industriel et commercial européen.

Selon une étude d’Egon Zehnder International, dans les CA des 200 plus grandes entreprises industrielles, des 20 plus grandes banques, des 20 plus grandes compagnies d’assurance et dans des firmes plus modestes de 14 petits pays européens, la représentation moyenne des femmes est de 8 %2. Par ailleurs, si l’on considère la proportion de femmes occupant un poste dirigeant les chiffres sont encore inférieurs : elle est de 5 % en moyenne. Dans 62 % des sociétés passées en revue, une seule femme siège au conseil d’administration. C’est le cas au CNCC, comme l’a fait remarquer ironiquement la porte-parole de La BARBE :

« Après les félicitations, les remontrances : une femme s’est immiscée dans le CA. Vous l’avez élue, et bien voilà ! La voilà maintenant promue au titre de Chevalier de la Légion d’Honneur ! Précédent regrettable. Messieurs, en la matière, l’exception devient vite la règle. Demain, si vous n’y prenez garde, vos caissières siègeront au Conseil d’Administration ».

Mireille Bracq, chef d’entreprise, vice-présidente du CNCC, seule femme du CA, a été promue le 21 mars au grade d’Officier de la Légion d’Honneur.

Pour en savoir plus :
Sur l’étude européenne : http://www.actu-cci.com/pages/mag_article_print.php?id_m_a=529
Sur la loi norvégienne concernant la parité dans les CA http://www.norvege.no/business/actualite/loiparite.htm
http://www.amb-norvege.mg/policy/gender/recruiting.htm
Le groupe La BARBE : http://web.mac.com/harriet6/La_Barbe/Le_Manifeste.html
Contact : labarbelabarbe@gmail.com

Advertisements

5 Réponses to “« Demain, si vous n’y prenez garde, ?vos caissières siègeront au Conseil d’Administration »”

  1. wildo Says:

    j’aime beaucoup leurs interventions, elles font toujours mouche. Celle avec Eric Zemmour était parfaite et se terminait sur un « le racisme c’est bien mais le sexisme c’est mieux  » éloquant !
    Et a propos de leur barbes, une amie du 3eme m’a dit qu’elle flottait encore sur la statue de la République depuis le 8 mars ! ;-)

  2. Fleur Says:

    La réalité fait mal.
    D’autres chiffres:
    http://www.arte.tv/fr/histoire-societe/archives/Quand-des-peres-se-vengent/Le-masculinisme/813700.html

    Et au même moment, petit tableau sur les heures des hommes et des femmes dans la part du temps « partagé » entre extérieur et foyer, entre boulot valorisant extérieur et tâches liées au ménage, au linge, au bien-être des enfants et du mari, et même entre la durée de socialisation et les loisirs:
    http://www.educnet.education.fr/insee/par/famille/enfants.htm

    Des commentaires? En est-il besoin?

  3. Fleur Says:

    Sinon pour La Barbe, bravo…
    On a aussi le mot de la fin qui sonne comme un air de déjà-vu: « Veuillez raccompagner cette dame dehors. » C’est aussi ce qu’on a pu comprendre comme fin de non-recevoir pour les Clinton, Royal et autres pendant les primaires sinon la présidentielle, non?

  4. mauvaiseherbe Says:

    “Veuillez raccompagner cette dame dehors.”

    Et le pire c’est que c’est à une femme qu’il s’adresse pour raccompagner cette activiste de la Barbe

  5. Fleur Says:

    Oui, seule femme présente, la « bonne » secrétaire qui fait sans doute aussi le café, et obéit au doigt et à l’oeil, pourquoi s’en priver? Histoire de dire aussi qu’un homme raccompagnant la dame, ç’aurait eu des airs plus… symboliques (même sans violenc)! Lancer une femme contre une femme, ça semble ôter le côté on écrase les femmes, c’est plus facile!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s