Les femmes et… trois petits points

05/04/2009

par Marie-Victoire Louis

date de rédaction : 25/08/2008
mise en ligne : 06/12/2008

sur http://www.marievictoirelouis.net…

Les femmes et… trois petits points1

« Cigarettes, whisky et p’tites pépés »

[Souvenir d’enfance]

Il glorifiait les corps, les femmes et la liberté
Il vit des Indiens, des métis et des femmes superbes
Il agressait les femmes, les jeunes et les personnes isolées
Il passait ses humeurs sur sa fille, sa bonne, sa femme et son beau-père
Il était inquiet de laisser tant de femmes et d’enfants à peu près sans soutien
Il était entouré de théâtreux, de maîtres chanteurs, de jolies femmes et d’entremetteurs
Il gagna les politiques avec des dessous-de-table, des femmes et des promesses en tout genre


Il était très porté sur la vodka et sur les femmes
Il créa un cabaret dédié aux femmes et à l’amour
Il imposait l’obéissance à ses sujets, à ses paysans et sa femme
Il dénonça la nation qui refuse d’intégrer les femmes et les esclaves
Il s’emparait de questions aussi diverses que les femmes, l’alcoologie et la cruauté
Il pensait que les artistes et les femmes prenaient plaisir à défaire la trame des choses
Il donna une partie des recettes de la campagne aux femmes et aux réfugiés atteints du virus


Il haïssait les femmes et les homos
Il était flanqué d’un ouistiti et d’une femme hirsute
Il parlait des femmes et des étrangers en termes odieux
Il décida de protéger sa famille et surtout sa femme de ses rivaux
Il n’avait pas peur du ridicule, juste des femmes et des féministes
Il avait des rapports détestables avec les femmes, ses collègues et ses élèves
Il s’interrogeait sur l’impact de l’art sur les femmes et sur tous ceux qui ont soif de culture

Il rêvait d’une femme et d’un solide repas
Il peignait le désir, les femmes et la nudité
Il prit à son meilleur ami sa femme et sa fortune
Il dénonça l’entrée interdite aux chiens et aux femmes voilées
Il avait hérité d’un château, d’une ferme et de femmes dévouées à son service
Il rencontra une armée d’occupation assoiffée de sang, de pétrole et de femmes
Il publia une somme intitulée : la philosophie de la nature, les femmes et les animaux


Il vivait avec ses pétards, ses femmes et ses rêves
Il défendait le terroir, la nation et l’honneur des femmes
Il tua tout ce qu’il voyait, des passants, des officiels et des femmes
Il partagea parcimonieusement ses biens et généreusement sa femme
Il revint de vacances avec un nouveau roman et une jeune femme métis
Il peignit les quais du port remplis de femmes, de vieillards, de malades
Il combattit un trafic de marques de luxe, d’animaux protégés, de femmes vendues

Il croyait au génie, aux femmes et au travail
Il lut que les femmes et les seniors dopaient le jeu vidéo
Il s’inspirait des fleurs tropicales et des femmes exotiques
Il avait des démêlés multiples avec la justice, la police et les femmes
Il vilipenda les femmes sans pudeur, les drogués et les occidentalisés
Il vota un programme pour les femmes monoparentales, les exclus et les discriminés
Il considérait qu’il ne pouvait vivre sans l’admiration des femmes et celle de sa famille

Il publiait sur l’autre, la femme et la fraternité
Il était amateur de canotage et de femmes peu farouches
Il enflammait l’imagination des femmes et des hommes de religion
Il dessina des femmes obèses et des poires géantes piquées de vers
Il devint une marionnette sous la coupe de sa femme et de son régisseur
Il aspirait à ses pantoufles, au repos et à sa femme, au silence et à la retraite
Il s’indignait que tant d’hommes et de femmes meurent tous les jours de faim

Il soutenait les putes, les femmes et les lesbiennes
Il possédait un piano d’exception et une femme délicieuse
Il critiqua la collusion des philosophes et des vieilles femmes
Il dénonçait l’exploitation des femmes et de la classe ouvrière
Il a toujours préféré le luxe et les femmes à la démocratie en guenilles
Il était pourvu d’une femme appétissante et d’une maison hospitalière
Il parlait sans cesse de sa femme, de son avenir de chômeur et de ses états d’âme


Il pensait sans cesse aux femmes et au sexe
Il emmena avec lui sa bible, son fusil et sa femme
Il collectionnait les femmes et les grosses cylindrées
Il devint accro au poker et aux femmes qu’il qualifiait de vénales
Il s’affirmait douloureusement tiraillé par la question des femmes et de l’Islam
Il aspirait à la gloire qui apporte la considération, l’amour des femmes et le bonheur
Il détestait l’hypocrisie des femmes et des prêtres, des princes et des gens du monde

Il luttait pour la liberté des femmes et du peuple
Il engagea un travail sur les femmes et la parenté
Il fréquentait les voyous, les proxos et les femmes maquées
Il dialoguait tout seul sur la féminité, la masculinité et les femmes
Il s’occupait des sujets dits féminins, les enfants, les femmes et l’humanitaire
Il se passionnait pour tout ce qui était violent, les femmes et le sport extrême
Il analysa le taux de prévalence du sida chez les femmes enceintes et les prostituées
Il était de ces va-t-en-guerre pour les raisons habituelles : les femmes et la religion

Il consacra son œuvre à la France, aux femmes et aux ruraux
Il était fasciné par la foule en transe et les femmes hystériques
Il surveillait du coin de l’œil les flics, ses femmes et les michetons
Il avait un cigare aux lèvres, un pantalon rayé et une femme à son bras
Il se présentait comme le défenseur des femmes et de la liberté d’expression
Il était pour les femmes et la parité et s’interrogeait sur le cumul de mandats
Il a affirmé: Nous sommes toutes des prostitué-es : femmes et transpédégouines

Il flattait les femmes et les souffrants, les révoltés
Il mit en scène le meilleur des femmes et de la porno
Il avait pitié des humbles, des femmes et des handicapés
Il dialoguait tout seul sur la féminité, la masculinité et les femmes
Il se présentait comme le penseur incontesté des femmes et des intellectuels
Il revendiqua une liste composée de Noirs, de femmes et d’Arabo-Berbères
Il organisa un colloque international : ‘Femmes et Asie: mener l’économie mondiale’


Il pensait le sujet, la femme et le peuple souverain
Il croyait à l’économie solidaire, au micro-crédit et aux femmes
Il intégra les mineurs, les interdits et les femmes mariées à la république
Il considérait la laïcité comme un gage d’égalité entre hommes et femmes
Il explorait les effets de la discrimination positive sur les femmes et sur la société
Il intégra les ressources minières, les transferts de capitaux et les femmes au marché
Il ne pouvait éprouver de réelles émotions qu’auprès de sa femme et de quelques amis…

Il n’avait ni femme, ni rien.
Il n’était rien…ou [un] pas grand’chose.

Elle, faisait fonction d’être humain.

Notes

1 Inspiré par mes lectures diverses – d’hier et d’aujourd’hui – durant une année.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s