elles@centrepompidou artistes femmes dans les collections du Centre Pompidou

03/06/2009

Centre Pompidou

Pour la première fois dans le monde, un musée présente ses collections au féminin. Cette nouvelle présentation des collections du Centre Pompidou est entièrement consacrée aux artistes-femmes du XXème siècle à nos jours.

Après Big Bang en 2005 et le Mouvement des Images en 2006-2007, elles@centrepompidou est la troisième présentation thématique des collections du Centre Pompidou. C’est l’occasion pour l’institution, qui a su constituer la première collection européenne d’art moderne et contemporain, d’affirmer son engagement auprès des artistes-femmes, toutes nationalités et disciplines confondues, de remettre les créatrices au centre de l’histoire de l’art moderne et contemporain du XXe et du XXIe siècles.
Des figures emblématiques telles Sonia Delaunay, Frida Kahlo, Dorothea Tanning, Joan Mitchell, Maria-Elena Vieira da Silva voisinent avec les grandes créatrices contemporaines, parmi lesquelles Sophie Calle, Annette Messager, Louise Bourgeois ont fait l’objet d’expositions monographiques récentes au Centre Pompidou.


Pluridisciplinaire, la programmation permet d’approfondir les domaines culturels que les femmes ont investis depuis un siècle, aussi bien dans la littérature que dans l’histoire de la pensée, de la danse ou encore du cinéma.

PARCOURS DE L’EXPOSITION

Thématique et chronologique, l’accrochage réunit une sélection de plus de 500 œuvres, de plus de 200 artistes, du début du XXe siècle à nos jours.

Pionnières

Niveau 5. Abstraites, primitives, fonctionnelles, urbaines, transdisciplinaires, surréelles, amazones, objectives… Huit salles présentent les œuvres de ces pionnières qui ont accompagné les avant-gardes et les évolutions dans tous les médias artistiques : Shirley Jaffe, Joan Mitchell, Sonia Delaunay, Natalia S. Gontcharova, Hannah Höch, Frida Kahlo, Judit Reigl, Suzanne Valadon, Diane Arbus, Dora Maar.

Feu à volonté

En ouverture au Niveau 4. Niki de Saint Phalle, Karen Knorr, Rosemarie Trocket parmi d’autres représentent celles qui se sont engagées dans l’histoire, féministes, critiques, photographes et interprètes, aux visions personnelles de la réalité.

Corps slogan

Niveau 4. Précoces et inventives en photographie et en vidéo, les artistes-femmes ont plus récemment transformé les pratiques du dessin, revisitant la notion même de corps. ORLAN, Jana Sterbak, Atsuko Tanaka ou Ana Mendieta se sont penchées sur la représentation du corps, de ses stéréotypes, notamment celui du genre, ainsi que sa mise en scène dans les débuts de la performance.

Eccentric Abstraction

Niveau 4. Essentielles dans la redéfinition des catégories visuelles et théoriques, les artistes-femmes ont exploré et commenté de multiples voies entre l’abstraction et la figuration, l’organique et le systémique, le conceptuel et le sensuel. En témoignent, entre autres, les œuvres de Louise Bourgeois, Agnes Martin, Vera Molnar, Valérie Jouve, Hanne Darboven.

Une chambre à soi

Niveau 4. Reprenant le titre du livre où Virginia Woolf s’interrogeait sur les conditions de production de l’œuvre d’art, ici sont regroupées les œuvres d’artistes qui abordent la question de l’espace privé, tissent de nouveaux liens entre projections mentales et espaces d’exposition. On y rencontre Dorothea Tanning, Tatiana Trouvé, Charlotte Perriand, Sophie Calle.

Le mot à l’oeuvre

Niveau 4. De la narration à l’énumération, en passant par l’autobiographie, la citation, la légende et les multiples dérives du livre d’artiste, des créatrices comme Jenny Holzer, Barbara Kruger, Natacha Lesueur, Cristina Iglesias, Eija-Liisa Ahtila explorent les différentes utilisations du langage dans l’art. Art conceptuel, mythologies quotidiennes, appropriation et post-modernisme utilisent le mot comme médium tandis que les installations vidéo redéfinissent l’idée de narration.

Les Immatérielles

Niveau 4. Matali Crasset, Alisa Andrasek, Tacita Dean, Louise Campbell, Isa Genzken, Nancy Wilson-Pajic, Geneviève Asse, etc., concluent sur l’une des caractéristiques les plus frappantes de l’art contemporain, à savoir la dématérialisation de l’œuvre d’art. Le titre est un clin d’œil à l’une des expositions cultes du Centre Pompidou, Les immatériaux.

Découvrez le site :

elles-centrepompidou

Publicités

2 Réponses to “elles@centrepompidou artistes femmes dans les collections du Centre Pompidou”

  1. emelire Says:

    chez moi le lien que tu donnes ne fonctionne pas … enfin bon je vais voir l’expo cet été, c’est bien qu’elle reste aussi longtemps.


  2. Le lien lequel ? J’ai vérifié à part la vidéo mais bon petits soucis avec le code… Ca a l’air de fonctionner ici ;-)


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s