Ségolène Royal : Rétablir la vérité

18/09/2009

Des attaques et des insinuations de toute nature visent ma vie privée, comme par hasard au moment de la Fête de la Fraternité. Comme par hasard aussi au moment du grand déballage sur le « hold up » au Parti Socialiste et de l’attente de la vérité sur cette très grave révélation.
Je demande un minimum de respect pour ma vie privée et que cesse ce voyeurisme.

Je n’accepterai pas que l’on porte atteinte à l’honneur et à la considération d’un homme qui n’a rien à voir avec le milieu politique, pas plus que n’accepterai que mon engagement politique lui porte préjudice.

A aucun moment il n’a piloté le site Désirs d’Avenir et les propos diffamatoires selon lesquels il aurait été rémunéré par Désirs d’Avenir ou autrement relèvent de la pure calomnie.

Le nouveau site desirsdavenir.com que je souhaite, avec toute l’équipe de militants qui l’anime, sera plus clair et plus puissant à partir d’une nouvelle maquette accessible à tous (et pas seulement aux internautes confirmés), et va devenir le premier site évolutif entièrement animé par les adhérents de Désirs d’Avenir. Il va  renforcer son rôle de laboratoire d’idées en appui sur les Universités populaires que j’ai créées. Il est en mutation et les félicitations comme les critiques constructives sont bienvenues. Le site précédent est toujours en ligne précisément pour continuer le débat sur http://www.desirsdavenir.com. Mais le nombre très élevé de connections (1,4 millions de connections en deux jours) ne nous permet pas de maintenir actives en permanence toutes les rubriques. Mais c’est un défi que nous allons relever dès le début de la semaine prochaine.

Le mouvement dérange, surtout quand c’est pour avoir un temps d’avance. J’appelle toutes celles et ceux que les méthodes dénigrent, à venir rejoindre Désirs d’Avenir, lieu paisible et fraternel.

J’ai besoin de toutes celles et ceux qui pensent que le débat public ne doit pas tolérer les « boules puantes » comme disait le général de Gaulle. Il y a, dans tous ces ragots, une volonté bien basse de nuire.

Tant pis pour tous ces esprits malfaisants : à nous regarder, ils s’habitueront.

Je sais aussi que cette cabale, tout comme le harcèlement de la presse people, visent à porter atteinte à la crédibilité de mon action et de ma parole, à déstabiliser mon entourage, à faire douter toutes celles et ceux qui ont envie d’avancer. Je leur demande d’être forts et de tenir bon.

Je ferai à Montpellier un discours important sur la Fraternité, la France, les défis d’aujourd’hui, sur la façon et les raisons d’espérer.

C’est vous, citoyens respectueux et éclairés qui m’aideront à tenir bon en ces temps mouvementés.

Je compte sur vous comme vous pouvez compter sur moi.

Ségolène Royal

Publicités

4 Réponses to “Ségolène Royal : Rétablir la vérité”

  1. wildo Says:

    un paquet de gens sont tombés dans le panneau !!!!
    et surtout chez les Royalistes …


  2. Remarque à un moment donné, je comprends presque la résignation de certains. L’acharnement contre SR est sans commune mesure, une véritable hystérie collective, tout cela bien-sûr très habilement orchestré mais en attendant il faut être solide pour résister à la position plus confortable de la meute.
    En attendant heureusement qu’elle est en première ligne pour les prendre les coups, les autres sont à l’abri.
    Enfin je m’étonne de le frilosité des féministes face à ce tabassage médiatique, le traitement particulier réservé à cette femme mérite largement notre indignation et ce bien au delà de nos appartenances politiques.


  3. ” désirs d’avenir : sophie bouchet-petersen répond à christophe barbier


    Je me réjouis, naturellement, que vous placiez les rapports de l’Express avec Ségolène Royal sous le signe de l’équanimité journalistique, éminente qualité dont ne me semblait pas déborder l’article sur lequel j’ai confié le fond de ma pensée à mes amis de Désirs d’Avenir.

    Rassurez-vous : je n’en pince pour aucune théorie du complot.
Il se trouve simplement q’une certaine expérience militante et l’ancienneté de mon engagement auprès de Ségolène Royal m’ont vaccinée contre tout angélisme.
Que l’Express brocarde les ratés de la nouvelle mouture de notre site ne m’aurait guère émue car j’ai dit, en toute franchise publique, ce que moi aussi j’en pensais. Un cafouillage est un cafouillage et loin de moi l’idée d’appeler quiconque à l’euphémiser. Nous en tirons les leçons et c’est ainsi, aussi, que nous avançons.
Ce qui m’a, en revanche, étonnée et, nonobstant votre mise au point, me laisse toujours perplexe, ce ne sont pas les soupçons mais les faits suivants : l’article de votre journaliste a été mis en ligne vers 16 h 30, avant l’ouverture difficultueuse de notre site ; votre service de communication en a orchestré la promotion auprès de toutes les rédactions par un mail dont “la courtoisie” ne m’a pas frappée, tant il mettait l’accent sur “les factures de Désirs d’Avenir” et surlignait ainsi sans ambiguité l’angle privilégié pour ce papier.

    Alors oui, je n’ai pas la candeur d’y voir cet équilibre exquis dont vous vous prévalez.
    C’était, me dites-vous, sans volonté de nuire. Dont acte.
Simple coïncidence. Pur hasard objectif, en somme.
Vous défendez votre journal, c’est bien normal.
Je défends, moi, celle auprès de qui j’ai choisi de m’engager.
Il ne vous aura pas échappé que je suis, ce faisant, dans mon rôle.
Il n’y a là nul irrespect de la presse dont la liberté, bien malmenée, me semble devoir être ardemment défendue contre les puissances de l’argent, les empiètements du politique et la tentation des connivences microcosmiques.
Question, pour vous, de bonne distance et, pour moi, de vigilance”. “

  4. wildo Says:

    « Remarque à un moment donné, je comprends presque la résignation de certains. L’acharnement contre SR est sans commune mesure, une véritable hystérie collective, tout cela bien-sûr très habilement orchestré mais en attendant il faut être solide pour résister à la position plus confortable de la meute. »

    eh bien, ce que j’ai pu remarquer sur Facebook c’est que les Royalistes branchés sites internet, mise en page, conception etc Sont devenus en l’espace de qq heures sur seul motif – de construction non adéquate – les mêmes hyènes que le reste des basheurs qu’on connait.
    Moi-même j’ai failli tomber dans le panneau – oui moi aussi j’ai dit que je trouvais ce site super moche et que si c’est comme ça – ça sent le sapin etc et puis je me suis ressaisie – ça tombait le même jour que le vote Hadopi alors j’étais un peu lasse et les bras ballants …
    Mais j’ai sentie a quel point cette fois-ci la manipulation de l’information avait entamé une vraie brêche de confiance !
    Sur les personnes non intronisées aux canons de la beauté des sites web cette cabale n’a eu aucun effet – et ils sont – heureusement majoritaires : la preuve c’est que Montpellier à fait le plein !!!
    Mais quel chemin de croix !!!
    Il faudra encore redoubler de vigilance dans les mois qui arrivent … j’ai jamais vu un acharnement pareil.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s