J’ai signé une pétition

27/09/2009

Par Olympe

Sur http://blog.plafonddeverre.fr…

le dimanche 27 septembre 2009

C’est Maryline Baumard qui l’avait révélé dans Le Monde l’année dernière.

Il y a 2 fois moins de places d’internat pour les filles en classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE). Or, ces cursus sont exigeants et pouvoir résider sur place a son importance .

Les filles sont donc pénalisées dans la mesure où :
1.  les temps de transports plus longs entre le domicile et le lieu d’étude sont pris sur le temps d’étude ou de repos, parfois limité en CPGE.

2. elles ne peuvent bénéficier des mêmes conditions de travail que les garçons : bibliothèque du lycée, travail en groupe, restauration, équipements sportifs…

Les internats de Henri IV, Stanislas ou Janson de Sailly à Paris, Lazard à Lyon ou Poincaré à Nancy qui sont parmi les plus réputées sont carrément réservés aux garçons (à moins que cela n’ait changé depuis 2008).
A contrario, il existe en France un seul internat réservé aux filles : Paul Cézanne à Aix-en-Provence.

Au total il y a à Paris 695 places d’internat pour les garçons en classes prépa et 316 places pour les filles. En France, sur 16 académies, 3 412 places d’internats (36%) sont proposées en CPGE aux filles contre 6 087 places pour les garçons (64%).

Comme le notait la journaliste « Il s’agit là d’une résurgence d’un passé peu glorieux puisque ce n’est qu’en 1882, soit quatre-vingts ans après la création des lycées napoléoniens, que s’est ouvert le premier lycée public de jeunes filles. Ces dernières ont aussi dû attendre 1972 pour se voir autorisées à postuler à Polytechnique.  »

Un collectif « ouvrons les portes » s’est crée à l’initiative de 4 associations. Il propose sur son site une pétition (43 signatures, dont la mienne pour l’instant) et déposera prochainement un dossier auprès de la Halde.

Ne nous faisons cependant pas d’illusion  sur l’intérêt que portera la Halde à ce dossier. Pour l’instant cet organisme :

– n’a, à ma connaissance, jamais répondu aux associations qui l’ont saisi afin de connaitre sa position sur les chansons d’Orelsan et de savoir si elles pouvaient être considérées comme sexistes.

– a pris position en faveur de l’attribution aux hommes des trimestres supplémentaires attribués aux mères pour le calcul de leur retraite. Au nom bien sur de la non discrimination.

Publicités

Une Réponse to “J’ai signé une pétition”

  1. apostille Says:

    J’approuve, en tant qu’ancienne interne du Lycée Lakanal.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s