ELLE remet ça

11/05/2010

Par Mademoiselle

Il y a quarante ans, le magazine ELLE posait des questions cruchonnes à Lafâme.

Bonne nouvelle, ELLE recommence en 2010 !


Ah Lafâme ELLE en 2010… qui est elle donc ? En voilà une question qui nous démange. Rassurez-vous, je vous épargne l’insoutenable suspens : Lafâme sera toujours Lafâme, comme Lafrance sera toujours Lafrance. Non mais je préfère le préciser, parce qu’on va dire des trucs un peu tangeant du style : La multiplicité des facettes de Lafâme s’exprime en 2010, blablabla, mais en fait, Lafâme fait toujours la lessive, elle nettoie toujours les chiottes et elle a toujours un salaire de merde. Hein, rassurez vous. Un peu comme lorsqu’on parle de la multiplicité des facettes de l’identité nationale, alors que dans le fond, on se rassure en se disant que la VRAIE identité, elle est blanche, un peu catho et elle mange du porc. C’est pas moi qui le dit, ce sont nos représentants démocratiquement élus. Donc on est d’accord, on va pouvoir faire semblant de s’interroger, semblant de donner la parole à des vrais gens et tout le tintouin. Mais en fait rien ne changera, surtout pas, et on fera tout pour que la France éternelle conserve des femelles éternelles.

Alors… il y a quarante ans, disais-je, ELLE posait des questions neuneues à des Lafâmes sélectionnées pour le grand jeu concours du « Lafâme prend la parole ». Comme ELLE n’est pas un magazine féminin comme les autres, mais un magazine engagé contre les méchancetés qu’on fait aux femmes (surtout celles qui viennent du sud), ELLE remet le couvert en 2010. (…)

LA SUITE ICI

Publicités

3 Réponses to “ELLE remet ça”

  1. Theo Says:

    Très bon papier !
    Une vraie critique.
    Chez olympe c’était plus complaisant ;-)

    De toutes façon on cherche a nous faire croire que « qq chose aurait tout de même avancé » – alors qu’on recule en vérité chaque jour un peu plus …

    M’enfin, tant que les femmes hétéros continueront à jouer le jeu en masse … on est pas prêtes à sortir de l’auberge.


  2. Hier sur la 2 plateau tv organisé sur le thème « la femme en 2010 » (le vocable « féminisme » est bien sûr soigneusement contourné), sans une seule féministe sur le plateau ! le « débat » (la conversation) s’est focalisé sur la femme-mère, à écouter Badinter, la maternité serait le dernier lieu réel d’inégalité pour les femmes.

  3. Theo Says:

    On est en plein période de récupération. On veut récupérer « la femme » mais surtout pas le féminisme – l’élastique finira par claquer un jour ou l’autre …


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s