Valence différentielle des sexes et domination masculine : comment en sortir ?

02/08/2010

Sur :  http://www.univ-paris-diderot.fr/Mediatheque…

A l’invitation de l’Observatoire de l’Egalité Femmes-Hommes de l’Université Paris Diderot, Françoise Héritier, Professeure honoraire au Collège de France, nous a fait l’honneur le 15 octobre dernier de tenir une conférence « Valence différentielle des sexes et domination masculine : comment en sortir ? ». Françoise Héritier, anthropologue sociale et « africaniste » comme elle se définit, analyse les systèmes de parenté, en structuraliste convaincue, héritière de Claude Levi-Strauss. Elle essaie de démontrer qu’ils sont des inventions culturelles qui brodent à partir d’une donnée biologique élémentaire (le rapport frère-sœur est différent du rapport sœur-frère). Cette valence différentielle des sexes, universelle, est inscrite dans la pensée de la différence qui comporte de fait une composante hiérarchique : inférieur/supérieur.
Elle est l’auteure de nombreux ouvrages et articles parmi lesquels :Les deux soeurs et leur mère : anthropologie de l’inceste, Paris, Éd. Odile Jacob, 1994 ; rééd. 1997. Masculin-Féminin I. La pensée de la différence, Paris, Éd. Odile Jacob, 1996 ; rééd. 2002. Masculin-Féminin II. Dissoudre la hiérarchie, Paris, Éd. Odile Jacob, 2002. Une pensée en mouvement, Paris, Éd. Odile Jacob, 2009.

Valence différentielle des sexes et domination masculine : comment en sortir ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s