Quand les hommes sont blancs et les femmes arabes

11/02/2011

par Christiane, Monique et Carole Roussopoulos 

Vu sur http://www.indigenes-republique.fr

Publicités

4 Réponses to “Quand les hommes sont blancs et les femmes arabes”

  1. Euterpe Says:

    Génial. Et toujours d’actualité en fin de compte !

  2. Hypathie Says:

    Extra et totalement d’actualité ! D’ailleurs je viens juste d’en avoir une au téléphone, qui ne veut pas se fâcher avec les Grands Chefs Blancs : c’était au sujet de la têtière et de la « décoration » de ce site Internet : http://www.axiomerecrutement.fr/
    Elle ne voit pas où est le problème ! Et d’ailleurs, je cite « elle en a entendu des reproches, mais des comme ceux que je lui ai fait, JAMAIS ! » Effectivement des mecs partout et deux femmes trois pas derrière, il n’y a qu’une pétroleuse énervée comme moi pour en faire une pendule !

  3. Héloïse Says:

    J’avais déjà vu cette séquence mais ça a été un grand plaisir de la revoir. En l’écoutant, je me disais qu’il aurait été bien de la transmettre à Daniel Mermet, grand défenseur de l’ouvrieR avec son émission certes utile voire nécessaire mais carrément androcentrée.

    @ Hypathie: le sexisme de l’en-tête saute à l’oeil. Je leur écris de ce pas pour leur faire prendre conscience qu’il n’y a pas qu’une pétroleuse irritée !

  4. nicocerise Says:

    Hypathie je suis un homme mais je suis entièrement d’accord avec ta vision. J’ai étais voir le site de ma boite Ouf on ne donne dans aucun cliché (une diversité molle peut-être : une femme, un noir, un senior…)


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s