Pétition internationale de féministes des Etats Unis

24/05/2011

Pétition internationale de féministes des Etats Unis

Retransmis en France par :  Collectif National pour les Droits des Femmes

lundi 23 mai 2011

Voici le texte définitif d’une pétition que font circuler des féministes états-uniennes. (pour lire la version originale en anglais, voir après la liste des premières signataires)

En attente d’un système pour signer en ligne, les signatures sont collectées sur collectifdroitsdesfemmes@gmail.com.

Nous les faisons parvenir de façon groupée. En outre nos amies espèrent pouvoir mettre sur pied un système paypal pour récolter des fonds.

Les féministes exigent que justice soit faite

Le viol est toujours une question de pouvoir et de domination. C’est une violence sexuée. Le viol et le harcèlement sexuel envers les femmes sont omniprésents dans toutes les couches sociales et dans tous les pays. Les femmes ne seront jamais véritablement libres et en mesure d’accéder à l’égalité avec les hommes aussi longtemps que cette situation durera. Pour nous, en tant que féministes, l’arrestation de l’ancien directeur du Fonds monétaire international Dominique Strauss-Kahn, accusé d’agression sexuelle, est l’occasion d’accroître la prise de conscience du public et d’attirer l’attention sur la nécessité de relancer la lutte contre la violence sexuelle, non seulement aux Etats-Unis, où il a été arrêté, et en France, où les médias et nombre de personnalités en vue le dépeignent comme la victime, mais également dans le monde entier.

Nous sommes d’accord avec les féministes françaises pour dire ceci : tout comme Strauss-Kahn doit être présumé innocent tant que sa culpabilité n’a pas été établie, son accusatrice a droit au respect et sa parole ne doit pas être mise en doute jusqu’à preuve du contraire. Nous nous réjouissons que son employeur, Sofitel, et la police de la ville de New York aient pris sa plainte au sérieux et agi en conséquence. Nous appelons les féministes du monde entier à contribuer aux initiatives prises par son syndicat (New York Hotel and Motel Trades Council) pour recueillir des fonds destinés à couvrir les dépenses juridiques et quotidiennes, car son travail est désormais perturbé et sa vie de tous les jours profondément bouleversée. Les dons à l’intention de la victime peuvent être envoyés à : Judson Memorial Church — attention Women’s Fund — 55 Washington Square South, New York, NY 10012-1018.

Nous partageons aussi l’indignation des féministes françaises face à la confusion opportuniste et délibérément entretenue entre séduction et violence sexuelle, depuis Strauss-Kahn, disant qu’il « aime les femmes », jusqu’aux journalistes et responsables politiques qui serrent les rangs derrière ce « grand séducteur ». Il est choquant que l’allégation de tentative de viol d’une femme de ménage pendant ses heures de travail donne lieu à la mise en cause de la vie et du passé sexuel de cette personne. L’image de l’homme haut placé qu’est Strauss-Kahn « trop civilisé » pour commettre un crime violent joue sur des stéréotypes colonialistes et racistes vis-à-vis d’une immigrée africaine.

Nous sommes résolument opposées à toutes les formes de harcèlement, de violence sexuelle et de viol, et nous savons que lorsqu’il existe une grande disparité de pouvoir, de richesse et de hiérarchie raciale entre les parties en présence, la justice a encore plus de mal à s’affirmer. Tous les violeurs et agresseurs sont convaincus de leur bon droit, et souvent ceux qui font partie de l’élite du pouvoir partent du principe que leur influence l’emportera sur la protection juridique et la liberté de disposer de soi dont toutes les femmes doivent bénéficier. Les féministes du monde entier exigent que justice soit faite.

Femmes de tous les pays, unissons nous.

Cette déclaration a été rédigée à l’initiative des féministes dont les noms suivent (liste à compléter) :

Bettina Aptheker, CA, U.S.

Lori Askeland, OH, U.S.

Eleanor J. Bader, NY, U.S.

Rosalyn Baxandall, NY, U.S.

Halina Bendkowski, Berlin, Germany

Saliha Boussédra, Toulouse, France

Eileen Boris, CA, U.S.

Ariel Dougherty, NM, U.S.

Roxanne Dunbar-Ortiz, CA, U.S.

Judith Ezekiel, Toulouse, France

Francisca de Haan, Amsterdam, the Netherlands

Myrna Hill, CA, U.S.

Merle Hoffman, NY, U.S.

Barrie Karp, NY, U.S.

Bea Kreloff, NY, U.S.

Tobe Levin von Gleichen, Frankfurt, Germany

Ilana Lowy, Paris France

Fran Luck, NY, U.S.

Claire G. Moses, VA, U.S.

Marge Piercy, MA, U.S.

Fanette Pollack, NY, U.S.

Marilyn Porter, Newfoundland, Canada

Deborah Rosenfelt, MD, US

Kathryn Scarbrough, NJ, U.S.

Donna Schaper, NY, U.S.

Lise Vogel, NY, U.S.

Suzanna Walters, IN, U.S.

Naomi Weisstein, NY, U.S.

Barbara Winslow, NY, U.S.

Laura X, CA, U.S.

Also signed by

Carol Hanisch, NY, U.S.

Jane Barry, PA, U.S.

Nancy Krieger, MA, U.S.

Vicki Nichols, VA, U.S.

Mary Carlson, CA, U.S.

Shailja Patel, Nairobi, Kenya

Elaine Shinbrot, NJ, U.S . Barbara Rylko-Bauer, MI, U.S.

Amanda Frisken, NY, U.S.

Dabney Evans, GA, U.S.

Trude Bennett, NC, U.S.

Amy Kessleman , NY, U.S.

Therese McGinn, NY, U.S.

Carolina Neiva Viancello, Brussels, Belgium

Comfort Momoh, London, UK

Naana Otoo-Otortoy, London, UK

Abebah Tekleab, Stockholm, Sweden

Khady Koita, Tervuren, Belgium

Ambara Hashi Nur, Aarhus, Denmark

Etenesh Hadis, Vienna, Austria

Batulo Essek, Helsinki, Finland

Julie Kakiese, Brussels, Belgium

Fana Habteab, Uppsala, Sweden

Maretta Short, NJ, USA

Martha Vicinus, MA, USA

Rosalind Petchesky, NY, U.S.

Lauri Andress, TX, U.S

Susan Reverby, MA, U.S.

Leslie Dubbin, CA, U.S.

Ellen Ross, NY, U.S.

Temma Kaplan, NY, U.S.

Troy Shinbrot, NJ, U.S.

Roberta Salper, MA, U.S.

Stephanie Gilmore, DE, U.S . Susan Brownmiller, NY, U.S.

Laura Anker, NY, U.S.

Kathleen Slaon, CT, U.S.

Chris Coombe, MI, US

Abby Lippman, Quebec, Canada

Linda Stein, NY, U.S.

Rosemary Szegda, NJ, U.S.

Estelle Regolsky, MA, U.S.

Brigitte Bramie, Paris France

Guylène Deasy, NC, U.S.

Monique Dental, Paris, France . Alice Ngyone Endamne, CA, U.S.

Jules Falquet, Paris, France

Suzy Rojtman, Paris, France

Maya Surduts, Paris, France.

Anne-Marie Viossat, Paris, France

Rebecca Whisnant, OH, US

Bronwyn Winter, Sydney Australia

Estelle B. Freedman, CA, U.S.

Anne-Emanuelle Birn, Ontario, Canada

Juliet Ash, London, England

Barbara Garson, NY, U.S.

Laura Flanders, NY, U.S.

Marilyn Zivian, CA, U.S.

Nísia Trindade Lima, Rio de Janeiro, Brasil

Heather Booth, Washington, DC, U.S.

Eve Ensler, Paris, France

Leila J. Rupp, CA, U.S.

Kathryn Kish Sklar, NY, U.S.

Joan Ditzion, MA, U.S.

Sonia Fuentes, FL, U.S.

Chandra L. Ford, CA, U.S.

Aida Hurtado, CA, U.S.

Alison Williams, NJ, U.S.

Elizabeth Pleck, IL, U.S.

Shelley Fisher Fishkin CA, U.S.

Leslie J. Reagan, IL, U.S.

Leisa D. Meyer, VA, U.S.

Katha Pollitt, NY, U.S.

Yanar Mohammed, Baghdad, Iraq

Sonia Jaffe Robbins, NY, U.S.

Alia Shinbrough, NJ, U.S . JoAnn Jaffe, Saskatchewan, CA

Dee Appleby, SC, U.S.

William Scarbrough III, SC, U.S.

Teresa Scarbrough, CA, U.S . Patricia Rackowski, Boston, MA

Nalini Visvanathan, Washington, DC

Barbara M. Sow, Dakar Senegal

Beth E. Rivin, Seattle, Washington, USA

Ana María Carrillo Farga, Mexico

Alison Katz, Geneva, Switzerland

Megan McLaughlin, IL, U.S.

Fatou Sow, Dakar Senegal

Dula F. Pacquiao, NJ, U.S.

Amanda Frisken, NY, U.S

Evelyn Torton Beck, Washington, DC USA

Feminists Demand Let Justice Be Done

Rape is always about power and domination ; it is sexualized violence.

Rape and sexual harassment of women are pervasive at all strata of society and in all corners of the globe. Women will never be fully free and able to enjoy equality with men until this ends. As feminists, we see the arrest of former International Monetary Fund director Dominique Strauss-Kahn on sexual assault charges as an opportunity to increase public awareness and as a wake-up call to renew action against sexual violence, not only in the US where his arrest occurred and in France, where media and many public figures are portraying him as the victim, but around the world.

We join French feminists in saying that just as Strauss-Kahn is innocent until proven guilty, his accuser must also be respected and believed to be credible unless proven false. We commend her employer, Sofitel, and the action of the NYC Police for taking her complaint seriously. We call for feminists around the world to join with her union (New York Hotel and Motel Trades Council Local 6) in collecting funds for legal and daily expenses, as her work is now curbed and life circumstances vastly altered. Contributions can be sent to Judson Memorial Church (attention Women’s Fund) 55 Washington Square South, New York, NY 10012-1018.

We also share French feminist indignation at the deliberate and opportunistic confusion of seduction and sexual violence, from Strauss-Kahn’s declaration that he « loves women, » to the journalists and politicians who rally behind this « Great Seducer. » It is outrageous that the allegation of attempted rape during the course of a housekeeper’s work day raises issues about this woman’s life story and sexual history. And portraying powerful Strauss-Kahn as « too civilized » to commit a violent crime plays upon colonial and racist stereotypes vis-à-vis an African immigrant woman.

We adamantly oppose all harassment, sexual violence and rape, and we know that when there is a large discrepancy between the power, the wealth and racial hierarchy of the parties involved, justice is even harder to come by. All rapists and harassers believe they are entitled, and often when they are part of the power elite they assume that influence will outweigh the legal protection and freedom from coercion all women should enjoy. Feminists around the world demand that justice be done.

Women of all countries, unite !

This statement was initiated by the following feminists

Publicités

2 Réponses to “Pétition internationale de féministes des Etats Unis”

  1. Hypathie Says:

    Je signe des deux mains, évidemment, mais pourquoi passer par mail au Collectif des droits des femmes au lieu de le faire directement sur un lien vers le site américain (introuvable par ailleurs) ?


  2. scoop sexe

    Les femmes vont enfin l’ouvrir cet énorme dossier pour mettre fin à cette infamie.
    Puisque j’ai le malin plaisir de vous annoncer que les Japonais viennent d’inventer une petite capsule, toute petite, une sorte de micro processeur qui enregistre pendant 24 heures la moindre vibration ressentie ou subie par votre corps…
    Ecoutez la suite…
    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/05/scoop-sexe/


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s