Payer pour un rapport sexuel, c’est l’imposer

03/07/2011

Payer pour un rapport sexuel, c’est l’imposer

 

Sur A dire d’elles

Il y a quelques semaines, je publiais cet article; il me semble assez opportun de le re-publier aujourd’hui. C’était dans le contexte de la proposition de pénalisation du client.

Là c’est dans un contexte où les journaux (en particulier aux US), semblent avoir du mal à imaginer que si une femme est prostituée, elle puisse quand même être victime de viol. Je ne sais pas la vérité, je ne prononce pas sur les faits.  Je veux juste, alors que je lis  ça  et que la une du journal est l’évenutalité d’un retour en politique de DSK, redonner quelques éléments de réfexion.

Non seulement une femme prostituée peut être violée, mais la prostitution, c’est une des formes les plus extrêmes de la violence envers les femmes. Et c’est le système prostitueur (société, réseaux +client) qui en est responsable.

LA SUITE ICI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s